Ski-club La Brévine Découvrez notre club et ses activités

 

 Message du Président.

 

Comme chaque année, après les vacances d’été et la Mi-été, l’automne s’installe, les jours se raccourcissent et le temps de  penser à l’hiver se fait plus présent dans nos têtes. Les discussions aux entrainements deviennent plus ciblées et tous les compétiteurs, les entraineurs et le staff espèrent avoir préparé l’échéance de la nouvelle saison au mieux !

Je crois encore une fois que cette année tout a été mis en œuvre pour que cela soit possible.

En effet, des programmes d’entrainements plus spécifiques pour chaque groupe de jeunes ont été établis. Une collaboration plus étroite entre tous les entraineurs, (chef technique, chef OJ, entraineurs du giron et entraineurs du club), encadrant nos jeunes et moins jeunes a également été réalisée.  Le chef technique déterminant la ligne à suivre. Je pense que nous sommes sur une bonne voie.

Mais l’année 2013, fut également particulière sur plusieurs plans pour notre club :

-          Changement de président lors de l’assemblée de printemps, Roland Mercier tira sa révérence après 16 ans de bons et loyaux services, merci encore beaucoup pour son implication et son dévouement.

-          Après des années florissantes pour notre Mi-été, l’édition 2013 fut difficile. Malgré un investissement important de chacun, le résultat financier fut en nette baisse. Néanmoins, la fête fut belle et nous allons repartir tous ensemble pour l’édition 2014.

-          Démissions de notre président Mi-été Damien Pellaton ainsi que Sabine Pellaton et Grégory Huguenin, membres du comité en septembre 2013. Merci également à eux pour leur dévouement et implication.

-          Et changement en octobre 2013, de l’entraineur du giron jurassien. M. Cyril Michaud Fidey démissionnaire a été remplacé par M. Olivier Rives.

Vous voyez donc que cette première année de présidence a commencé sur  les chapeaux de roues.  L’échauffement fut assez rude et les courbatures se font encore un peu sentir

Mais grâce à tout le comité du club, sur qui j’ai pu m’appuyer, ainsi que tous les membres qui se donnent sans compter pour leur club, l’asphyxie et les claquages ont pu être évités.

Pour l’avenir, j’espère vous retrouver nombreux au bord des pistes de ski cet hiver pour encourager nos valeureux coureurs. Que votre objectif soit de participer aux courses régionales, à la Vasa, au marathon de l’Engadine, aux Championnats suisses pour les cadres du Giron, aux courses FIS pour Kim, Jéromine ou Alix ou aux Championnats du monde ou Jeux Olympiques pour Jules et Gaspard,  je vous souhaite en mon nom personnel et au nom de tous les membres du club, plein succès dans votre quête du Graal !!

Même si je ne pourrai être présent lors de tous les rendez-vous importants, sachez que je serai de tout cœur avec vous tous.

Vive le ski club 

JeannotCool

 

Rapport du chef Technique

Bilan

 

Avec l'automne arrive le bilan de la saison estivale. Force est de constater que l'engouement pour la course à pied de ces dernières années est bien retombé.

Les entraînements du dimanche ont toujours lieu, avec en général entre 2 et 4 coureurs qui vont tous d'un bon rythme. A noter la présence régulière de Benjamin Rosselet qui en profite, lui qui n'a plus le temps de participer aux entrainements du mercredi du Giron. Avec le début de son apprentissage et les sorties le week-end, il est dans une période où il est difficile de tout concilier. C'est là que le fait de savoir qu'un groupe va courir régulièrement à toute son importance. Nous avons quelques fois pu faire un deuxième groupe un peu moins rapide. Ce serait bien que cela puisse se faire régulièrement, avis à ceux qui n'osent plus venir parce que ça va trop vite le dimanche.... 

Seuls quelques membres ont participé à toutes les étapes du dernier Tour du Canton pour lequel nous n'avons pas réussi à monter une équipe compétitive pour le classement général. 

Nos coureurs ont ensuite participé à des épreuves individuelles, dans la région et plus loin, avec de bons résultats. En fin de saison, quelques-uns ont pris le départ des 4 Foulées, à noter la victoire de Nadège Rosselet au classement général Dames Juniors.

A l'approche de l'hiver, on constate qu'un seul de nos membres passera en Juniors, Tony Blaettler - viel Glück.

 

Le TestàSeb

Pour rappel, ce test consiste en une montée d'environ 2kms dans la région des Cernoniers sur France. Nous essayons de le faire 2 fois par an, la première en juin, et la deuxième fin septembre.

Nous nous rendons en voiture sur le lieu de l'arrivée, soit à la Croix. Puis nous convenons avec nos chronométreurs que le départ aura lieu 20 minutes après l'enclenchement des chronomètres. Cela nous permet de descendre, en groupe, à un rythme d'entrainement à vers l'église de Derrière le Mont, lieu du départ. Après quelques étirements et mise en condition de course par des accélérations, le départ est donné.

La première minute est à plat sur le goudron. Puis nous entamons la terrible montée où certains choisissent de marcher là où c'est le plus raide et d'autres courent tout le long. Ceci n'a pas d'importance pour le résultat du test. Cette partie raide prend entre 8 et 13 minutes, selon le niveau. La fin du parcours est un faux plat descendant, sur environ une minute. Les temps sont relevés par nos chronométreurs et sont conservés dans un fichier qui est envoyé à tous les participants.

Après la "course", nous faisons un petit débriefing et avons une petite pensée pour Sébastien. Les plus grands retournent ensuite à la Brévine à pied, les plus jeunes en voiture. 

Le record est détenu par Pascal en 9'09, et cette année, le meilleur temps a été réalisé par Benjamin Rosselet en 9'57.

Le but du test est, pour les entraineurs, de voir la capacité physique de la personne, indépendamment de sa technique de course qui a peu d'influence sur un tel parcours. C'est aussi de mesurer la progression de l'athlète sur les dernières années. Pour le coureur, c'est également pouvoir comparer son temps avec celui des autres.

Finalement, bel hiver à tous avec on l'espère de belles conditions.

 

Fabrice Pellaton

 

 

Rapport du chef OJ

Déjà les vacances scolaires d’automne !  Notre nouveau Président me réclame mon rapport afin d’être prêt à temps pour l’impression du Piolet. Merci Jeannot de me rappeler le temps qui passe !!

Notre préparation a été identique aux autres années. Je me confinerai à ne retenir que les changements ou nouveautés.

La pause de printemps a été courte. Trois semaines après la tout de même longue saison de ski. On a maintenu les entrainements malgré les étapes du BCN Tour. Force est de constater que les participants du Ski-Club à cette désormais mythique course est en baisse. Ceci est dû à quoi ? Différentes hypothèses sont probables. Pour moi peu importe. J’encourage fortement ceux qui y participent mais je ne peux faire de griefs aux autres. Une compétition au printemps à la sortie de la saison d’hiver doit vraiment se faire à l’envie. Le repos est le bienvenu en général à cette période.

Ce repos nous l’avons pris pendant les vacances d’été. Après avoir couru, pédalé en forêt et fait diverses activités ludiques entre mai en juin.

La reprise à eu lieu début août. Notre chef technique ayant demandé à redéfinir son rôle, nous avons établi un plan d’entrainement remanié, introduisant des phases de jeux plus importantes pour les petits et des entraînements plus structurés pour les OJ. La difficulté augmentant avec l’âge et le niveau de l’enfant. Cette réorganisation a à mon sens été un immense bénéfice. Chacun se sent plus concerné, entraîneurs comme athlètes. L’entrainement du mardi ne se borne plus à courir et encore courir………..

Le jeudi, le ski à roulettes a laissé un peu de place à la marche avec les bâtons, le VTT, ou encore aux exercices spécifiques tels que foulées bondissantes ou coordination, changement de direction, etc…

Notre camp de Chapelle-des-Bois a une nouvelle fois été un succès. Des groupes homogènes formés de jeunes motivés nous ont permis de faire du très bon travail ! Bravo à tous, les efforts que vous avez fournis ont étés remarquables.

J’ai souhaité réorganiser un test au Baillod. Nous le faisions à l’époque où j’étais moi-même OJ (oui je sais ça fait un bout de temps…) sous la houlette de Frédy Matthey et Marcel Blondeau. Ce test est différent du Testaseb. Il tient compte d’autres facteurs que la conditions physique, tel que l’endurance, la technique, etc.. Au moment d’écrire ces lignes, nous n’avons effectué qu’une épreuve, la seconde étant agendée à la reprise après les vacances d’automne. Je ne peux pour l’instant pas vous parler des analyses à en tirer. On en reparlera bientôt.

Le ski-club a organisé à Couvet un test de performance sur piste. Celui-ci a été dispensé par M. Vincent Grize maître de sport et de condition physique en collaboration avec Jean-Pierre Baumann, cerveau du développement des systèmes de mesure et d’interprétation des rythmes cardiaques sous effort. Un très grand nombre de membres s’est déplacé à Couvet. Faisant dire à Jean-Pierre « qu’il ne savait pas que la Brévine était une ville ». Ses propos traduisant sa surprise de voir un club de ski de fond si abondamment  représenté. Nous allons compléter ce test  en novembre avec un second qui introduira la notion d’endurance. On en reparlera également.

Merci aux entraineurs, souvent des parents mais pas seulement, qui semaines après semaines se relayent pour prendre leur tour et donner le meilleur d’eux même dans un but commun : faire progresser les jeunes du Ski-Club La Brévine. Merci à Gaspard qui est venu le jeudi partager son expérience avec les plus jeunes. Gaspard est une star pour eux et c’est tant mieux !  Je ne les ai jamais vus écouter les conseils et consignes dans un si grand silence….(même les Pipelettes…)

Année spéciale du côté du Giron Jurassien. Après une saison sportive et financière bouclée de manière positive, Cyril Michaud-Fidey, entraîneur des nordiques depuis 11 années a donné sa démission. Il a choisi de relever un nouveau défi professionnel. Je lui souhaite un plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Après les premières émotions suite à l’annonce de cette « drôle de nouvelle » (dixit Cyril Michaud-Fidey), car il faut bien admettre que Cyril était plus qu’un entraîneur pour ces jeunes, il était un vrai pote, ces premières émotions passées disais-je, il a fallu compenser le manque et le vide. Plus de programme d’entrainement spécifique. Avenir incertain concernant le coaching de la saison d’automne et surtout celle de l’hiver à venir. Un grand merci à Jéromine et Kim qui ont pris le relais les mercredis après-midi.

Heureusement, grâce au dynamisme de Roland Mercier, chef nordique du Giron Jurassien, le successeur  si convoité a été désigné. Il s’agit de M. Olivier Rives, de France voisine, bien connu dans le monde de la compétition de ski de fond. Je lui souhaite la bienvenue dans notre petit monde et une multitude de succès sportifs avec ses compétiteurs, dès décembre à Kandersteg.

Il est gentiment temps de passer au mode hiver. Ne tardez pas à faire l’inventaire de votre matériel. Si vous souhaitez échanger, vendre, acheter du matériel d’occasion, je vous propose de faire vos offres ou demandes à travers le réseau e-mail avec les adresses que je vous transmets à chaque message que j’envoie. Nous pourrons le faire au  via le blog dès que notre nouveau site internet sera actif.

 

La préparation d’automne bat son plein et est peut-être la plus importante, car il faut veiller à ne pas trop en faire pour éviter la fatigue.

Mon programme : neige abondante depuis le 10 décembre au 20 mars, -5 à -10 degrés afin de laisser les tubes de klister au grenier. Du soleil et une grande quantité de plaisir et de bonne humeur !

A bientôt sur les pistes

 

Yvan

 

Billet du Président

Avant de passer à la future saison d’hiver, faisons un petit retour sur nos activités de l’été.

Notre préparation estivale s’est bien déroulée, le beau temps était de la partie, l’utilisation de la halle n’a été qu’occasionnelle. La Commune a réorganisé le local du matériel de la halle, acheté et remplacé les accessoires défectueux (et il y en avait beaucoup) et surtout émis des directives sur l’ordre et l’organisation des locaux. Les moniteurs seront informés et je compte sur vous tous pour remettre en place le matériel utilisé à l’endroit désigné et surtout dans l’état où vous l’avez trouvé.

Un camp VTT, une sortie à vélo et une journée d’entraînement furent organisés ; vous pourrez lire dans ce numéro les différents rapports et commentaires.

La Mi-Eté a connu un magnifique succès populaire et financier malgré une météo pas toujours favorable. Nos félicitations vont aux organisateurs (le Comité Mi-Eté) et à tous les bénévoles sans qui cette manifestation ne pourrait perdurer, merci à tous.

Un nouveau Président vient d’être nommé à la tête du Giron Jurassien en la personne de Monsieur Jean-Michel Schaer. Homme dynamique et consciencieux, le GJ tient là un homme qui saura lui redonner la stabilité et la reconnaissance qu’un organe faîtier doit avoir.

Trois membres nous ont quitté dernièrement, Marcel, Claude et Frédy. Certains se sont étonnés de ne pas voir d’avis mortuaire dans le journal.
Notre société compte beaucoup de membres et, à chaque décès, la question se pose : que fait-on ? C’est toujours difficile de trancher entre l’émotion, les sentiments, les liens familiaux et la fonction dans la société.
Aussi, depuis plusieurs années, nous avons décidé de nous arrêter aux membres d’honneur, aux coureurs actifs et aux membres du Comité ou aux proches du Comité.
Par contre, le Comité est toujours représenté aux obsèques et un don est fait en mémoire de la personne décédée.

La saison qui s’annonce commencera fin novembre pour nos 2 biathlètes, avec les premières courses de la Swiss-Cup. Idem pour les 3 juniors du GJ qui affronteront leurs congénères en Swiss-Cup également.
Les OJ débuteront avec les courses régionales fribourgeoises à mi-décembre et les meilleurs iront en découdre à Campra, au Tessin, avant Noël, pour la première épreuve de l’Helvetia Nordic Trophy.
Début janvier, nous irons à Crans-Montana pour les Championnats Romands.
Voilà pour le début de saison, on n’attend plus que la neige.

Roland Mercier

 

Le mot du chef de la relève

La relève est là et bien là ! A condition qu’il y aie le groupe !

Une belle jeunesse assidue est présente chaque mardi et jeudi à 18h45.

Lors de nos entraînements, environ 30 jeunes sont prêts à se dépenser pendant une grosse heure. Un peu plus d’ailleurs, car les petits ne restent pas inactifs avant la formation des groupes et le départ.
Chacun court, joue, crie, s’écrie… Quel beau moment de voir ces enfants qui font le Ski-Club de La Brévine.

Pendant l’entraînement, même si les cris s’estompent quelque peu sous l’effort, l’ambiance reste excellente.

Chacun a quelque chose à raconter, à demander. On apprend à se connaître, pour certains à prendre confiance dans l’entraîneur, s’il est nouveau ou pas encore très connu.

Le retour se termine souvent par une petite course sous forme de sprint (le premier qui arrive à la halle omnisports) ou par une estafette (course de relais avec deux équipes).

Puis les années passent, le niveau augmente. Forcément, si on veut être à la hauteur dans les courses régionales ou nationales.

Les jeunes y mettent tout ce qu’ils ont d’eux-mêmes. Toujours dans la bonne humeur ! Ce qui est le moteur de tout effort physique. Je ne connais pas un seul OJ qui ne considère pas comme une punition le fait de ne pas pouvoir « aller au Ski-Club ».

 

Certains pourront accéder aux cadres du Giron Jurassien, tout en restant à part entière dans les effectifs lors des entraînements et des camps du Club.

Les autres continuent de progresser au Club, là où ils ont été formés dès le début.
Cadre GJ ou non, on ne fait qu’un… le groupe du Ski-Club de La Brévine. Là où règne le plaisir et la bonne ambiance.

Ensuite arrive le choix d’un métier ou des études. L’adolescence, les sorties, les copains et les copines. Ce moment est stratégique pour nous entraîneurs ! Difficile de motiver les troupes afin que nos athlètes gardent l’âme de compétiteurs. S’ils conservent celle d’un clubiste, c’est déjà pas mal.
Bien qu’important à chaque instant, l’appui de la famille devient alors déterminant.

Lors de notre balade à VTT en commun à Métabief, on a remarqué la dynamique de l’effet de groupe. Lors de passages techniques ou dans les différentes difficultés, on a ressenti le besoin de chacun d’être soutenu par les copains, petits ou grands.

Nous allons prochainement entamer l’hiver. Les courses débuteront vers la mi-décembre si la couverture de neige le permet.
Dans tous les cas, ça démarrera début janvier avec les Championnats Romands de Crans-Montana. Ensuite, jusqu’en avril, on aura la possibilité de se défouler tous les week-ends.

Comme d’habitude, chacun aura besoin des autres. Les coureurs des supporters et les chefs des gentils parents pour les déplacements.

Nous avons la chance de pouvoir pratiquer notre sport préféré en allant voir des compétitions. Alors profitons-en tous. A bientôt…sur les lattes.

Yvan Jeanneret

 

Rapport du chef technique

Cette année, je vous ai préparé un petit rapport. En effet, je n’ai pas énormément de choses à raconter.

Pas de nouveaux juniors cet hiver (enfants nés en 1995). Gaspard est sorti de la catégorie Juniors et courra en U23.

Carine Maeder a quitté les cadres du Giron. J’espère qu’elle aura encore l’envie de s’entraîner et de participer aux courses.

Restent donc Jéromine, Kim et Alix au sein du Giron. Ils sont motivés et ont réalisé d’excellents tests automnaux qui laissent augurer de bonnes choses.

Gaspard  et Jules ont à nouveau des objectifs élevés. Membres du cadre C, ils visent des places dans diverses compétitions de niveau international et des podiums aux Championnats Suisses.

Au printemps, plusieurs coureurs ont participé à une ou plusieurs étapes du Tour du Canton. A relever la belle 4ème place au général de Pascal Schneider (3ème de sa catégorie) et la 3ème place de l’équipe du Ski-Club au général.

Ensuite, entre les blessures des uns, les contraintes professionnelles ou familiales des autres, les activités du groupe Juniors-Seniors ont été beaucoup moins nombreuses que ces dernières années.

Le 1er août, nous avons effectué notre traditionnel entraînement La Brévine – Chasseron : une douzaine de participants. La journée s’est terminée par un repas au Brunch du Syndicat de Bémont.

La sortie à vélo qui se déroulait d’habitude sur deux jours s’est résumée à une (belle) virée dans la région le 20 août dernier. Aux dires des participants, trop peu nombreux, c’était sympa. Nous essaierons de trouver une date plus adéquate l’an prochain.
Nous n’avons pas organisé de déplacement à une course à pied estivale, mais comptons bien remettre ça sur pied l’an prochain.

Certains ont participé aux courses régionales, telles que la Combassone, les 4 Foulées, Morat-Fribourg, … Nous les félicitons de leurs bons résultats.

Le 19 novembre, nous irons, comme l’an dernier, à la Corrida de Bulle, une course dans la ville avec de nombreux coureurs et une belle ambiance, suivie d’un repas. Si vous êtes intéressés, faites-moi signe.

Pour la saison d’hiver, comme tous les fondeurs, j’espère que la neige sera abondante et que les courses régionales pourront avoir lieu comme prévu. Je souhaite vous voir nombreux sur les skis ou au bord des pistes pour encourager les coureurs.

Et pour l’avenir, je compte bien redynamiser le groupe Juniors-Seniors en remettant sur pied des entraînements réguliers et en vous proposant de participer à des compétitions régionales ou plus éloignées. Je vous soumettrai une proposition pour une compétition de ski de fond en fin de saison.

Si, de votre côté, vous avez des idées de courses ou d’entraînements attractifs, n’hésitez pas à me les communiquer.

Fabrice Pellaton